Il était une fois : Clémence

∗ Quel est ton surnom ?
Lorsque j’étais petite mon surnom était Clef à Mollette et ensuite à l’âge adulte, on m’a appelé Clinex car je pleure beaucoup. J’espère qu’on me trouvera un surnom plus flatteur à l’avenir.

∗ Quel est ton chiffre préféré ?
Le numéro 7.

 

∗ Quand tu étais petite, quel était le métier de tes rêves ?
Je voulais être vétérinaire volant c’est-à-dire un vétérinaire qui parcourt le monde pour sauver des animaux sauvages en péril. J’avais lu un livre écrit par le premier vétérinaire à avoir soigné les animaux sauvages dans le monde et c’était passionnant.

∗ Comment se nomme ton invisible ?
Il se nomme Fibromyalgie.
Je ne lui donne pas de nom pour ne pas lui donner trop d’importance. Je le vois volontiers comme un bibendum sombre qui grossit et m’enserre lorsque je ne prends pas assez soin de moi. Il prend de l’ampleur quand je l’ignore.

∗ Quelle est ta couleur préférée ?
Le bordeau.

∗ Ça fait quoi d’être une magicienne ?
Cela me donne l’énergie de me dépasser quand cela ne va pas. Je trouve la force d’avancer pour les autres.


Quelle est ta citation favorite ?
« Rien ne sert d’avoir le soleil si on ne peut le partager ».

C’est à cause de cette phrase entendue lorsque j’étais adolescente, que j’ai voulu m’engager auprès des personnes fragiles.


∗ Tu es plutôt Printemps/été ou bien automne/hiver ?
Ma saison préférée est l’automne car il fait doux et la nature est magnifique avec toutes ses

couleurs orangée, rouge, ocre, brune.

 

∗ Si tu fermes les yeux, tu te vois où dans 5 ans ?
Je me vois là où je suis actuellement dans ma maison à Feyzin avec mes enfants et auprès de mes malades. Je suis médecin auprès des personnes âgées, j’adore mon métier.

 

∗ Quel est ton petit défaut ?
Je veux trop en faire. Je ne sais pas m’asseoir. J’ai tendance à m’épuiser, à être trop exigeante avec moi-même et aussi avec les autres.

∗ Quel est ton projet fou ?
Je voudrais créer une ferme thérapeutique pour les personnes âgées atteintes de démence en m’inspirant de la méthode Montessori adaptée aux patients Alzheimer.

∗ Quel est le dernier livre que tu ais lu ?
« Aimes et ce que tu veux, fais-le, regards croisés sur l’Église et la sexualité » écrit par Monseigneur Gobillard, évêque auxiliaire de Lyon et Thérèse Argot sexologue.

∗ Quel est ton signe astrologique ?
Bélier


Quel message souhaites-tu transmettre aujourd’hui ?
J’ai une fibromyalgie et je suis médecin. Au cours de mes études,
on ne m’a jamais parlé de cette maladie. J’entends souvent les médecins dénigrer les malades. Je souhaite être un pont entre les soignants et les malades, dire qu’une médecine plus humaine est possible, faire entendre aux médecins ce qu’est la particularité de cette maladie. 
Je pense que c’est le rôle de l’association Fibro Magie de former les soignants à notre invisible.



∗ Quelle est ta grande qualité ?
Je suis artiste, j’aime chanter, dessiner, peindre, faire de la calligraphie, de l’enluminure, broder… C’est avoir un regard différent sur la beauté du monde.

∗ Pourquoi as-tu choisi Fibro Magie ?
Lorsque j’ai su mon diagnostic il y a 1 an, je savais que le corps médical connaissait mal cette maladie et que seules les associations de malades pourraient me renseigner de manière pertinente. Lorsque j’ai fait mes recherches, je suis tombée sur des associations qui portaient toutes des noms terribles : Fibromyalgie SOS…etc. J’ai été séduite par le nom Fibro Magie, par l’énergie positive développée dans l’association, les défis, et l’expression de l’invisibilité par l’art car cette approche artistique me touche particulièrement.

∗ Tu es plutôt Batman ou Superman ?
Ni l’un ni l’autre… Les collants moulants ne m’iraient pas du tout ! Même si très souvent la maladie nous pousse dans nos retranchements et qu’on doit être des super Femmes pour surmonter le quotidien. Donc, pour répondre à la question, ce serait plutôt Super woman.

∗ Quel est ton super pouvoir ?
Je pense que mon super pouvoir est de transformer ma maladie au service de mes patients. Je sais ce que c’est de souffrir et cela me permet d’être plus à l’écoute de mes malades, de les accompagner pleinement dans tout ce qu’implique la maladie.

 

∗ As-tu kiffé ce témoignage ?
Je n’ai pas l’habitude de me confier et surtout d’être prise en photo mais c’était cool !

∗ Dans quelle énergie es-tu en le terminant ?
Je suis pleine d’espoir et je me dis que je ne suis pas toute seule.

∗ Ton mot de la fin en 1 mot ?
ESPOIR

Crédits Photos Histoires Brutes

Separator image .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *